Actualités
  Retour aux actualités

Histoire de la réflexologie plantaire

16 août 2012
 

réflexologie plantaire, réflexologie plantaire et médecine douce, réflexologie plantaire et aromathérapie, histoire de la réflexologie plantaire


UN PEU D'HISTOIRE

A Saqqarâ dans la tombe d'un médecin égyptien de haut rang, Ankmahor, datant de 2500 environ av. J.C, on a retrouvé un pictogramme représentant deux thérapeutes et deux patients, le premier effectuant un massage des pieds, le second un massage des mains.

Selon certaines sources, l'origine de la podo-réflexogie remonterait aux Incas, vers 12000 av. JC, mais rien ne permet de prouver cette thèse.

Nous pouvons aussi faire le rapprochement entre la médecine traditionnelle chinoise et la réflexologie. Ces deux méthodes reposent en effet sur l'existence de vecteurs d'énergie, reliant les mains et les pieds aux différentes structures du corps. Notons aussi que les grands méridiens d'acupuncture trouvent leur point de départ ou d'arrivée au niveau des pieds et des mains.

Au XVI°S, on sait que le sculpteur italien Cellini se massait les pieds pour se soigner.

En 1582, deux docteurs, Adamus et A'Tatis écrivirent un ouvrage sur la thérapie par les zones réflexes. A la même époque, à Leipzig, le docteur Ball publie un livre sur ce sujet.

En 1898, Sir Henry Head découvre que certaines zones de la peau deviennent hypersensibles quand un organe est malade (ce sont les zones de Head).

En Russie, Pavlov découvre l'importance des réflexes. En 1902, Alfons Cornélius publie un ouvrage intitulé : " points de pressions, origine et implications ".

Cependant, le véritable père de la podo-réflexologie est le Dr William Fitzgerald. Après des études universitaires, il exerce dans les hôpitaux de Vienne et de Londres, avant de devenir chef de service à l'Hôpital de Hartford (Connecticut). Il s'intéresse alors à la digitopuncture.

Il imagine une première localisation des zones réflexes, en divisant le corps humain en dix zones égales, correspondant chacune à un doigt ou un orteil, se poursuivant sur la partie postérieure du corps de manière identique, et reliées entre elles par la circulation de flux énergétiques. Ainsi, le pouce et le gros orteil se rapportaient à la zones 1, le petit doigt et le petit orteil à la zone 5. En 1917, il publie un ouvrage intitulé " zone Thérapy ". Cependant, ses recherches n'avaient alors que peu d'écoute.

C'est le Dc Eunice Ingham (1879/1974) qui va diffuser cette méthode. Physiothérapeute à l'Hôpital de Tampa Bay (Floride), elle est vite séduite par les théories de Fitzgerald qu'elle introduit dans son service. Face aux bons résultats de cette méthode, elle démissionne de son poste pour se consacrer uniquement à ses recherches. Très vite elle parvient à établir une carte complète des zones réflexes du corps et acquière une grande notoriété aux Etats-Unis. Elle publie un ouvrage majeur en 1938 " Stories the feet can Tell ".

Malheureusement, la seconde guerre mondiale retardera la diffusion de cette méthode en Europe.

 

Découvrez notre gamme de formation réflexologie plantaire appelé aussi formation réflexologie podale.